Troctachambre : se loger facilement quand on est étudiant

Lancée en mars 2017, cette plate-forme permet l’échange de chambres entre étudiants, de manière solidaire et sociale. Une idée développée par deux femmes, Anne Gestin et Karine Pathinvo, elles-mêmes confrontées au problème du logement étudiant.

Trouver un logement quand on est étudiant relève souvent du parcours du combattant. Poste de dépenses important, il représente en moyenne 55 % de leur budget, selon un sondage réalisé par pour l’AFEV. Or, 19 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté. Un étudiant sur 3 va même jusqu’à renoncer à faire les études de son choix à cause d’un problème de logement.

Fiche de l’entreprise
« Il faut croire en soi et en son projet. Car il y a des hauts et des bas dans la vie d’entrepreneur. Et ne pas hésiter à parler de son projet avec d’autres, sans craindre de se faire piquer son idée ! Au contraire, ça permet de rôder son concept, voire même de trouver des contacts pour se faire aider. » 50 000 €, c’est le montant obtenu en tant que lauréates du concours Fabrique Aviva. , karine@troctachambre.com

Pour permettre aux étudiants de se loger facilement sans compromettre leurs études, Troctachambre propose aux familles d’étudiants d’échanger une chambre contre une autre chambre dans une autre ville ou bien contre des services. «  », précisent Anne et Karine. La famille indique également si elle souhaite l’échanger contre une autre chambre ailleurs ou contre un service, par exemple passer voir une personne âgée ou garder ponctuellement un enfant : l’objectif est aussi de créer du lien social.

«  », indique Anne.

Lauréates de la Fabrique Aviva, un concours d’entreprises sociales, dans la catégorie Emploi, elles ont obtenu un prix qui leur a permis de recruter une jeune en alternance. «  » Les deux créatrices espèrent également pouvoir se rémunérer de leur travail dès janvier 2019.

Les Echos Publishing – 2018 – Isabelle Capet

Troctachambre : se loger facilement quand on est étudiant

Lancée en mars 2017, cette plate-forme permet l’échange de chambres entre étudiants, de manière solidaire et sociale. Une idée développée par deux femmes, Anne Gestin et Karine Pathinvo, elles-mêmes confrontées au problème du logement étudiant.

Trouver un logement quand on est étudiant relève souvent du parcours du combattant. Poste de dépenses important, il représente en moyenne 55 % de leur budget, selon un sondage réalisé par pour l’AFEV. Or, 19 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté. Un étudiant sur 3 va même jusqu’à renoncer à faire les études de son choix à cause d’un problème de logement.

Fiche de l’entreprise
« Il faut croire en soi et en son projet. Car il y a des hauts et des bas dans la vie d’entrepreneur. Et ne pas hésiter à parler de son projet avec d’autres, sans craindre de se faire piquer son idée ! Au contraire, ça permet de rôder son concept, voire même de trouver des contacts pour se faire aider. » 50 000 €, c’est le montant obtenu en tant que lauréates du concours Fabrique Aviva. , karine@troctachambre.com

Pour permettre aux étudiants de se loger facilement sans compromettre leurs études, Troctachambre propose aux familles d’étudiants d’échanger une chambre contre une autre chambre dans une autre ville ou bien contre des services. «  », précisent Anne et Karine. La famille indique également si elle souhaite l’échanger contre une autre chambre ailleurs ou contre un service, par exemple passer voir une personne âgée ou garder ponctuellement un enfant : l’objectif est aussi de créer du lien social.

«  », indique Anne.

Lauréates de la Fabrique Aviva, un concours d’entreprises sociales, dans la catégorie Emploi, elles ont obtenu un prix qui leur a permis de recruter une jeune en alternance. «  » Les deux créatrices espèrent également pouvoir se rémunérer de leur travail dès janvier 2019.

Les Echos Publishing – 2018 – Isabelle Capet

Plus de 1,8 million de salariés dans le secteur associatif

Près d’1 salarié sur 10 travaille dans une association.

Dans quels secteurs ?
En 2017, 163 410 établissements relevant du secteur associatif employaient 1 843 600 personnes pour une masse salariale de plus de 39,31 milliards d’euros.
Combien de salariés ?
Après une hausse continue de l’emploi associatif depuis 2011, l’année 2017 a ainsi connu une légère baisse de ces effectifs salariés de 0,1 %. Une régression qui contraste avec la progression de 0,9 % des effectifs de l’ensemble du secteur privé.
Quels salaires ?
Les associations employaient 9,7 % des salariés du privé, soit plus que le secteur de la construction ou que celui des transports et l’équivalent de celui du commerce de détail. Mais le secteur associatif ne représentait que 6,7 % de la masse salariale du secteur privé en raison des nombreux contrats de travail à temps partiel dans les associations.

Les établissements associatifs employeurs étaient les plus nombreux dans le domaine sportif (18,2 % des établissements). Venaient ensuite l’action sociale sans hébergement (12,6 %), les activités culturelles (12,2 %), l’enseignement (10,5 %) et l’hébergement médico-social (6 %).

Toutefois, si le sport occupait la première place en termes de nombre d’établissements, il ne se classait qu’en 5 position pour le nombre de salariés (4,7 % des salariés associatifs). Les secteurs embauchant le plus de personnes étant l’action sociale sans hébergement (30,2 %), l’hébergement médico-social (19,7 %) et l’enseignement (11,8 %). Les associations œuvrant dans le secteur culturel ne représentaient, quant à elles, que 2,9 % des salariés associatifs.

Si les établissements associatifs employaient, en moyenne, 11,3 salariés, cette moyenne montait à 37 salariés par établissement pour les activités humaines pour la santé et à 36,7 dans l’hébergement médico-social. Mais elle diminuait à moins de 3 salariés par établissement dans les associations sportives et celles ayant une activité culturelle.

Par ailleurs, plus de la moitié des associations (53,7 %) occupaient moins de 3 salariés. Et si 9,8 % des structures associatives avaient entre 10 et 19 salariés, elles n’étaient plus que 3,5 % à compter de 50 à 99 salariés, ces « grosses » associations étant surtout présentes dans l’hébergement médico-social.
Recherches & Solidarités, La France associative en mouvement, 16e édition, septembre 2018
Les Echos Publishing – 2018 – Sandrine Thomas

Fidensio, une conciergerie digitale au service du bien-être des salariés

Simplifier le quotidien des collaborateurs pour leur permettre d’être mieux et donc plus concentré sur leur travail, c’est le concept développé par Johan Melab et Ghislain Michaud avec leur plate-forme Fidensio.

Le bien-être au travail est un enjeu majeur pour toutes les entreprises quelle que soit leur taille. C’est notamment un facteur important de performance. C’est aussi une manière de valoriser sa marque employeur pour attirer les meilleurs talents. «  », explique Johan Melab.

Fiche de l’entreprise
au démarrage, il faut se focaliser sur le chiffre d’affaires, le reste est accessoire. Aller chercher des fonds, faire du marketing… ça prend du temps et les répercussions sont souvent faibles quand on est petit. Il vaut mieux aller chercher ses premiers euros en prenant son téléphone. Il y a plus de 3 000 utilisateurs actifs de la plate-forme depuis le début de l’activité en 2015

Pour mettre en place ce service de conciergerie, Fidensio élabore avec l’entreprise cliente une véritable stratégie de bien-être au travail : «  ».

L’idée leur est venue en sortant de l’école de commerce en 2014 : «  ».

Les deux créateurs sont actuellement hébergés dans le prestigieux incubateur Station F, créé par Xavier Niel, fondateur de Free, et fourmillent de projets. À court terme, ils souhaitent lancer l’application mobile. À plus long terme, ils veulent devenir l’appli indispensable au bureau avec des services qui permettent aux salariés de ne plus perdre de temps comme réserver des salles de réunion ou connaître le menu du resto d’entreprise.

Les Echos Publishing – 2018 – Isabelle Capet

DES QUESTIONS
téléphone

01 60 89 87 50

Fax

01 64 96 74 89

Fax

ESPACE DIGITAL

Outil comptable en ligne

SIMULATEURS
outils calculs simulateurs expert comptable essonne
ACTUALITES
Actualités Action Expertise
Voir les actualités d'Action Expertise