Acquisition d’un véhicule

voiture de société acquisition d'un véhicule

L’achat d’une voiture ne représente pas un investissement mais bien une dépense. Un véhicule neuf perd en moyenne 25 % de sa valeur dès la première année. Il ne faut pas non plus oublier les frais d’entretien et d’usage qui représentent un coût important

Acquisition d’un véhicule, POURQUOI ?

En fonction de votre besoin de véhicule, de la structure de votre entreprise et de sa capacité de financement, il y a des choix à faire sur l’acquisition du ou des véhicules.

Ce choix doit se faire en  fonction du type de véhicule (VP,VU) choisi, de votre activité et de votre situation comptable.

Vous avez un choix de véhicule à faire + un choix d’option de financement + un choix fiscal.

Dans le cas d’un véhicule utilitaire vous récupérerez la TVA sur la totalité du véhicule si vous l’achetez et sur les loyers si vous le louez, ainsi que sur tous les frais liés à son entretien.

Pour les véhicules de tourisme, vous ne récupérerez pas la TVA lors de l’achat ni sur le loyer.

L’acquisition d’un véhicule, COMMENT CHOISIR ?

Nous vous permettons de choisir en toute connaissance de cause entre les différents modes d’acquisition :

  • Autofinancement.
  • Emprunt.
  • Location financière sans rachat.
  • Crédit bail (Leasing)/LOA.
  • Indemnités kilométriques dans le cas d’utilisation du véhicule personnel.

L’Autofinancement :

Si vous souhaitez autofinancer pour l’acquisition vous resterez entièrement propriétaire et vous l’amortirez suivant des conditions précises.

Ce choix se fera en fonction de votre trésorerie disponible.

Le Financement Bancaire:

Vous souhaitez vous faire financer par votre banque. Comme pour l’autofinancement vous serez entièrement propriétaire de votre véhicule et vous l’amortirez suivant des conditions précises.

Le financement sera fait à l’entreprise et le règlement au fournisseur.Vous aurez une mensualité de remboursement définie au moment du financement.

Le crédit Bail ou Leasing :

Acheter une voiture c’est bien, mais la louer avec  option d’achat  peut s’avérer une meilleure affaire selon vos besoins. Il s’agit en fait d’une sous-traitance dans l’achat de votre voiture.

Le crédit bail ou leasing permet de disposer d’un véhicule neuf tous les deux ou trois ans ou plus. Il prend la forme d’un contrat de location, associé en général à un premier versement important. Au terme du contrat, le locataire peut, au choix, renouveler son véhicule sans nouvel apport, soit le racheter à sa valeur résiduelle (VR).

Cette transaction repose sur la signature d’un contrat. Il convient d’être attentif au prix de la location, aux risques non couverts par l’assurance incluse dans le contrat, aux garanties et services proposés ainsi qu’aux conditions de reprise du véhicule et aux éventuelles pénalités en cas d’interruption du contrat.

Vous ne posséderez pas le véhicule et sera comptabilisée dans vos charges la mensualité comme un loyer . La durée est variable et définie à l’avance.

L’assurance

Le locataire doit veiller à ce que tout utilisateur du véhicule soit couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile pour les dommages subis par des tiers résultant d’atteintes aux personnes ou aux biens qui seraient causés par le véhicule.

Une telle assurance peut être prévue d’office dans l’offre de crédit bail.

La location avec Option d’Achat (LOA)

Le principe de la location avec option d’achat consiste à louer une voiture pour une durée généralement comprise entre 24 et 72 mois moyennant un loyer mensuel fixe dont le montant dépend du prix de la voiture neuve mais aussi de la durée du contrat, du kilométrage annuel, de l’existence et de l’importance de l’apport initial qui sert de dépôt de garantie, (il existe aussi des locations avec option d’achat sans apport initial). Contrairement au crédit bail ou leasing, en fin de contrat pour racheter le véhicule ce n’est pas une VR mais un montant fixé au moment de la signature.
Il faut  être attentif au prix de la location, aux risques non couverts par l’assurance incluse dans le contrat, aux garanties et services proposés ainsi qu’aux conditions de reprise du véhicule et aux éventuelles pénalités en cas d’interruption du contrat. L’assurance n’est pas obligatoirement incluse.
Le locataire du véhicule n’en est pas propriétaire, mais il en use aussi librement que s’il l’était dans les limites du kilométrage prévu par le contrat, sous peine de pénalités. Le nom du locataire figure sur la carte grise en tant que conducteur.

Au terme du contrat, le locataire a le choix entre rendre la voiture ou l’acheter pour un prix convenu à l’avance par contrat (la valeur de rachat).

Dans le contrat vous aurez:

  • le montant du dépôt de garantie ;
  • le montant, le nombre et la périodicité des loyers (avec ou sans assurance) ;
  • la valeur de rachat au terme de la location en cas d’acquisition du bien (valeur résiduelle) ;
  • le coût total de l’opération (prix total des loyers TTC auxquels il faut rajouter la valeur de rachat et le coût des éventuelles assurances souscrites).

– l’éventuelle limite de kilométrage (annuel ou forfait pour la durée du contrat).
A la fin du contrat, 2 possibilités sont offertes au locataire :

– Vous conservez le véhicule et en devenez propriétaire ; vous levez l’option d’achat en versant un prix convenu au début du contrat. Le dépôt de garantie sert dans le règlement du solde.

– Vous rendez le véhicule et renoncez à l’option d’achat ; le loueur rend le dépôt de garantie diminué des frais éventuels de remise en état du véhicule et d’éventuelles pénalités s’il y a eu dépassement du forfait kilométrique.

Le locataire doit acquitter les frais de la carte grise établie par la société de location, celle-ci étant, en droit, propriétaire du véhicule.

L’utilisation du véhicule

Le locataire doit effectuer l’entretien et les réparations nécessaires et en faire un usage normal.
Il doit respecter les éventuelles limites de kilométrage prévues au contrat.
En cas de vice caché, c’est au locataire qu’il appartient de faire les démarches afin d’obtenir réparation.

 

La location Longue Durée. (LLD)

La location longue durée (LLD) offre la possibilité à un particulier de conduire une voiture neuve sans en avoir l’entretien.
Le principe est simple : vous louez un véhicule sur une période allant de 1 à 5 ans pour un kilométrage déterminé.

Plusieurs éléments sont pris en compte pour fixer le montant des mensualités :
– le prix de la voiture ;
– la durée du contrat ;
– le nombre de kilomètres effectués pendant la durée de la location ;
– les services compris (entretien, assistance, assurance…).

A qui s’adresse cette formule ?
La location longue durée s’adresse à toute personne souhaitant remplacer régulièrement sa voiture, tous les deux, trois ou quatre ans. Grands et petits rouleurs, réfléchissez avant de vous engager car le kilométrage est forfaitaire et fixé dans le contrat. Il est en général de 15 000 km/an pour un modèle essence et de 25 000 km/an pour un diesel.

Les avantages de la location longue durée

La location longue durée permet au conducteur de maîtriser son budget car le loyer est identique chaque mois. En effet, l’entretien, l’assurance et l’assistance sont compris dans le contrat ce qui permet de rouler en toute sérénité sans s’inquiéter des éventuels coûts liés au véhicule.

De plus, la location longue durée n’impose pas de capital de départ. Votre dossier est bien sûr étudié par le loueur, qui peut, dans certains cas, vous demander un dépôt de garantie qui vous sera restitué à la fin du contrat.

Autre avantage de la LLD : le locataire peut changer de voiture aussi souvent qu’il le souhaite sans avoir à s’occuper de la revente de son ancienne voiture.

On rencontre le plus souvent la LLD dans les entreprises qui ont des flottes de véhicules à gérer.

Les inconvénients de la formule LLD
Le principal inconvénient de la location longue durée est le kilométrage moyen à respecter chaque année et précisé dans le contrat. En cas de dépassement trop important, des pénalités financières vous seront appliquées.

De plus, les conditions de souscription ne sont pas très flexibles et ne sont pas forcément adaptées à la demande et aux besoins de chacun.

Le locataire n’a pas la possibilité d’acheter le véhicule à l’issue de la location.

ACTION EXPERTISE  analyse de la situation de votre entreprise

Lors de cette phase, nous déterminons quel est le niveau d’endettement de votre entreprise, le niveau de votre trésorerie et les conditions d’utilisation de votre véhicule.

Nous vous apporterons un conseil avisé qui permettra de concilier le financement et  la fiscalité et le coût final.

iconePdfTélécharger la fiche Acquisition d’un véhicule

DES QUESTIONS
téléphone

01 60 89 87 50

Fax

01 64 96 74 89

Fax

ESPACE DIGITAL

Outil comptable en ligne

SIMULATEURS
outils calculs simulateurs expert comptable essonne
ACTUALITES
Actualités Action Expertise
Voir les actualités d'Action Expertise